n.m. (pl. fem.) L’anamour est un sentiment dont la puissance esquinte mais qu’il faudra porter.

étym. Néologisme forgé par Serge Gainsbourg, en 1969, pour la chanson éponyme

“Je chante pour les transistors
Ce récit de l’étrange histoire
De tes anamours transitoires
De Belle au Bois Dormant qui dort”

 

Dans le même imprimé, le foulard en soie "Touchatouïsme" et la pochette pour homme "Aquoibonisme" !

Kimono en soie "Les Anamours transitoires"

442,00 € Prix original
375,70 €Prix soldé
  • Kimono (taille unique), 
    100% soie - crêpe de Chine, 

    Imprimé en Italie et façonné à Paris, 
    Chaque pièce est numérotée. 

    À porter du matin au soir, à-même la peau nue, avec une ceinture, au sortir du lit ou bien ouvert sur une tenue classique pour sortir le soir.